BFMTV

Guantanamo : le cerveau du 11 septembre dénonce un tribunal "sans justice"

BFMTV

Les accusés du 11Septembre sont sortis de leur mutisme lundi pour leur retour devant la justice militaire d'exception à Guantanamo. Le cerveau des attentats, Khaled Cheikh Mohammed, dénonce d'emblée un tribunal sans "justice".

Cette audience de cinq jours vise à préparer le procès qui ne devrait pas s'ouvrir avant un an à Guantanamo, après onze années de rebondissements depuis les attentats et la vaine tentative de l'administration de Barack Obama de l'organiser devant un tribunal de Manhattan.

"Je ne pense pas qu'il y ait une quelconque justice dans ce tribunal", a dénoncé Khaled Cheikh Mohammed, qui a revendiqué les attaques "de A à Z".

Vêtu d'une tunique blanche, coiffé d'un turban et portant une épaisse barbe teinte au henné, M. Mohammed, alias KSM pour ses initiales en anglais, répondait aux questions du juge militaire, sur ses droits à se soustraire aux débats.