BFMTV

Au Texas, une opération de 26 heures pour séparer des soeurs siamoises

Les jumelles siamoises et leur mère, avant l'opération.

Les jumelles siamoises et leur mère, avant l'opération. - Capture d'écran ABC13

Des soeurs siamoises âgées de 10 mois ont pu être séparées, au Texas, au terme d'une intervention chirurgicale de 26 heures.  Les deux fillettes ont survécu, mais resteront en soins intensifs pendant plusieurs mois.

L'opération était hautement risquée, mais se solde par une grande réussite. A Houston, au Texas, des jumelles siamoises ont été séparées avec succès, au terme d'une intervention chirurgicale de 26 heures, rapporte CBS News ce lundi.

La mère des deux fillettes, Elysse Mata, avait appris au cours de sa grossesse qu'elle attendait des siamoises, et avait donné naissance en avril dernier à Knatalye Hope et Adeline Faith, reliées entre elles par la poitrine et l'abdomen.

Une intervention très délicate

Les deux bébés ont vécu attachés pendant dix mois, avant que l'opération ne soit entreprise, le 17 février. Selon CBS News, l'opération était à haut risque pour les chirurgiens, qui ont dû séparer de nombreux organes vitaux: la paroi thoracique, les poumons, le sac péricardique (contenant le coeur, la racine de l'aorte, de l'artère pulmonaire et de la veine cave), le diaphragme, le foie, les intestins, le colon et le pelvis.

Le personnel médical a ainsi passé 18 heures à séparer les fillettes, et travaillé cinq heures de plus sur le cas de Knatalye, soit un total de 23 heures, et huit heures de plus sur Adeline, soit 26 heures. CBS News précise que des médecins spécialisés en chirurgie cardiovasculaire, plastique, pédiatrique, orthopédique, gynécologie pédiatrique, ainsi que des urologues et des experts en transplantation de foie se sont succédé au chevet des petites filles. 

Simulations 3D

"Cette opération n'était pas sans risques, les fillettes partageant plusieurs organes ", a ainsi expliqué Darrell Cass, chirurgien pédiatrique au Texas Children's Fetal Center, où s'est déroulée l'intervention. "Notre équipe a été préparée à cette opération pendant des mois, et nous avons tout fait: travaillé avec nos experts en radiologie pour construire des modèles 3D de leurs organes, afin de réaliser des simulations de la chirurgie de séparation".

Les jumelles vont rester quelques mois en soins intensifs pour se remettre de l'intervention. Selon les médecins, elles devront certainement subir d'autres opérations dans le futur. "Nous sommes si reconnaissants envers tous les chirurgiens ainsi que tous ceux qui se sont occupés de nos filles, et leur ont donné la chance incroyable de vivre séparément", a salué Elysse Mata, pour qui le "rêve est devenu réalité".

Adrienne Sigel