BFMTV

Bernie Sanders remporte la primaire démocrate du New Hampshire

Après avoir terminé deuxième en Iowa, Bernie Sanders remporte la primaire démocrate du New Hampshire devant Pete Buttigieg et la surprenante Amy Klobuchar.

Le sénateur socialiste Bernie Sanders a remporté mardi la primaire démocrate du New Hampshire, suivi de près par les modérés Pete Buttigieg et Amy Klobuchar, désormais installés dans le groupe des candidats susceptibles de défier Donald Trump en novembre, selon les grandes chaînes américaines.

"C'est le début de la fin pour Donald Trump", a lancé le sénateur indépendant, âgé de 78 ans, à ses partisans dans le New Hampshire.

Joe Biden s'effondre

Une fois les résultats de neuf bureaux de vote sur dix rendus, le vétéran de la politique avait remporté 26% des suffrages, suivi par l'ex-maire Pete Buttigieg (24%) et la sénatrice Amy Klobuchar (20%), selon les comptabilisations des médias américains.

Longtemps favori, Joe Biden affichait un résultat humiliant en n'arrivant que cinquième et loin derrière (8%). Il est devancé par la sénatrice progressiste Elizabeth Warren (9%) qui elle aussi enregistre un score extrêmement décevant.

Vers un duel Sanders-Buttigieg?

Bernie Sanders, 78 ans, et Pete Buttigieg, 38 ans, se présentaient en favoris dans cette primaire du New Hampshire après avoir dominé il y a huit jours dans l'Iowa. L'ancien maire de South Bend, une ville d'une centaine de milliers d'habitants, l'avait alors emporté d'un cheveu contre le sénateur du Vermont.

Mardi soir dans le New Hampshire, accompagné sur scène par son époux Chasten Buttigieg, Pete Buttigieg s'est posé en meilleur atout pour battre un président qui avait su séduire, en 2016, dans les régions rurales et industrielles du Midwest.

"Un grand nombre d'entre vous ont décidé qu'un maire de la classe moyenne et ancien militaire venant du Midwest était le meilleur choix pour défier ce président", s'est réjoui le premier candidat homosexuel aussi bien placé dans la course à la Maison Blanche.

La surprise Klobuchar

Triomphante, la sénatrice du Minnesota âgée de 59 ans Amy Klobuchar s'est aussi félicitée de son résultat.

"Salut l'Amérique, je suis Amy Klobuchar et je vais battre Donald Trump", s'est-elle écriée en ouverture de son discours.

L'Iowa et le New Hampshire ne distribuent qu'un tout petit nombre de délégués sur les 1991 nécessaires pour décrocher l'investiture du parti en juillet. Mais ces deux petits Etats représentent d'importants tremplins dans la longue route qui mène à la présidentielle.

Face à des résultats décevants, Andrew Yang, entrepreneur de 45 ans qui s'est forgé une renommée avec sa proposition d'instaurer un revenu universel, et le sénateur Michael Bennet ont jeté l'éponge dans la soirée. 

François de La Taille avec AFP