BFMTV

Chili : le bilan des émeutes monte à 11 morts

Des soldats montent la garde devant une station de métro à Santiago de Chile, au Chili, le lundi 21 octobre 2019

Des soldats montent la garde devant une station de métro à Santiago de Chile, au Chili, le lundi 21 octobre 2019 - Pedro Ugarte / AFP

Le nombre de victimes liés aux émeutes secouant le Chili depuis trois jours est monté à onze morts, selon la gouverneure de Santiago, Karla Rubilar. L'état d'urgence a été déclaré dans plusieurs régions, et un couvre-feu est instauré depuis deux nuits.

Onze personnes ont été tuées dans les émeutes qui ont secoué le Chili, a annoncé ce lundi la gouverneur de Santiago, Karla Rubilar, révisant à la hausse un précédent bilan de sept morts. "Le nombre des morts à déplorer au cours des derniers jours est de onze. Nous avons eu trois morts avant-hier (samedi) et huit hier dimanche", a-t-elle déclaré à des journalistes.

Après trois jours d'émeutes et de pillages, réprimés par la police et l'armée, le président Sebastian Piñera a déclaré que le pays est "en guerre". Un couvre-feu a été instauré, en vigueur entre 19 heures et 6 heures, et l'état d'urgence a été déclaré dans plusieurs régions du pays. 

"Nous sommes en guerre contre un ennemi puissant, implacable, qui ne respecte rien ni personne et qui est prêt à faire usage de la violence et de la délinquance sans aucune limite", a déclaré le président chilien à la presse.

J. G. avec AFP