BFMTV
Brésil

Présidentielle au Brésil: les bureaux de vote ferment, le duel Lula-Bolsonaro bientôt départagé

Le candidat à la présidence brésilienne du Parti des travailleurs (PT) de gauche et ancien président (2003-2010), Lula, et le président brésilien Jair Bolsonaro.

Le candidat à la présidence brésilienne du Parti des travailleurs (PT) de gauche et ancien président (2003-2010), Lula, et le président brésilien Jair Bolsonaro. - Miguel SCHINCARIOL / AFP

L'ancien président de gauche Lula est donné favori face au président sortant d'extrême-droite Jair Bolsonaro. Le vote s'est déroulé sans heurt.

Les bureaux de vote ont désormais fermés ce dimanche, à 22h heure française, alors que les Brésiliens se pressaient en masse dans les bureaux de vote dimanche pour une élection dont le président sortant Jair Bolsonaro menace de contester le résultat, et que son adversaire de gauche Lula espère remporter dès le premier tour.

"Si les élections sont propres, aucun problème. Que le meilleur gagne!", a déclaré le chef de l'État d'extrême droite en votant en matinée à Rio de Janeiro.

Agacé par les questions insistantes de la presse, Bolsonaro, vêtu du maillot jaune et vert de l'équipe nationale de football sous lequel il portait un gilet pare-balle, n'a pas voulu dire clairement s'il reconnaîtrait le résultat du scrutin.

Retrouver un "pays en paix"

L'ex-président de gauche (2003-2010) Luiz Inacio Lula da Silva, a voté peu avant à Sao Bernardo do Campo, banlieue ouvrière de Sao Paulo.

"Pour moi, c'est l'élection la plus importante", a affirmé l'ancien métallo, qui dispute sa sixième course présidentielle pour briguer un troisième mandat, 12 ans après avoir quitté le pouvoir avec un taux de popularité stratosphérique (87%).

"Nous ne voulons plus de haine, de discorde. Nous voulons un pays en paix" a-t-il dit en référence aux fractures d'un Brésil très polarisé, qui compte 214 millions d'habitants.

Les files d'attente s'allongeaient devant les bureaux de vote dans l'après-midi, les électeurs souvent habillés du jaune et vert bolsonariste ou du rouge luliste devant patienter parfois plus d'une heure pour voter en raison de l'affluence.

Un vote qui s'est déroulé "sans problème"

À la mi-journée, le président du Tribunal supérieur électoral (TSE), Alexandre de Moraes, a assuré que le vote se déroulait "sans problème", et a tenu à "réaffirmer la fiabilité et la transparence" du système d'urnes électroniques, moult fois critiqué par Jair Bolsonaro.

Il a ensuite expliqué devant la presse que "tous ceux qui souhaiteraient voter avant 17h pourraient le faire" et que la journée électorale se poursuivait "de manière absolument tranquille".

"Nous allons comptabiliser tous les votes aujourd'hui", a-t-il ajouté. "Tous les résultats seront annoncés, en présence des ministres du TSE, pour le président, les gouverneurs, sénateurs et députés fédéraux ou d'État", que les Brésiliens choisissent ce dimanche lors des élections générales.

L'institut de référence Datafolha donnait Lula, 76 ans, à la tête du Parti des Travailleurs (PT), largement devant au premier tour, avec 50% des votes exprimés, contre 36% pour Bolsonaro, 67 ans (Parti Libéral).

J.D. avec AFP