BFMTV

Brésil: une procédure de destitution lancée contre Dilma Rousseff

La présidente brésilienne Dilma Rousseff fait l'objet d'une forte contestation au sein du pays.

La présidente brésilienne Dilma Rousseff fait l'objet d'une forte contestation au sein du pays. - Evaristo Sa - AFP

La présidente brésilienne est désormais officiellement sous la menace d'une procédure visant à la déloger du pouvoir. Celle-ci sera examinée par une commission spéciale.

Le président de la Chambre des députés du Brésil, Eduardo Cunha, a lancé mercredi une procédure de destitution contre la présidente de gauche Dilma Rousseff basée sur des accusations de maquillage des comptes de l'État en 2014 et 2015.

"Cela veut dire autoriser l'ouverture (de la procédure), non pas en juger du bien-fondé, ce qui reviendra à la commission spéciale (de la chambre basse) qui pourra l'accepter ou le rejeter", a déclaré en conférence de presse ce farouche adversaire de Dilma Rousseff.

Rousseff fragilisée

Cette dernière se trouve fragilisée par le scandale de corruption autour de la compagnie pétrolière Petrobras, mettant en cause des membres des membres du parti au pouvoir.

Mais aussi par la situation des finances publiques: entrée en récession au deuxième trimestre, la principale économie d'Amérique latine va de mal en pis: de janvier à septembre, le PIB a reculé de 3,2% par rapport à la même période de 2014, soit sa plus forte chute en 19 ans.

Y.D. avec AFP