BFMTV

Amazonie: avant de discuter d'une aide du G7, Bolsonaro exige encore que Macron se "retracte"

Jair Bolsonaro (Photo d'illustration)

Jair Bolsonaro (Photo d'illustration) - AFP

Mardi, le président brésilien avait déjà affirmé qu'il était prêt à discuter d'une aide pour la forêt amazonienne, à condition qu'Emmanuel Macron retire "les insultes" à son égard.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a posé de nouveau mercredi comme condition à un dialogue que le président français Emmanuel Macron "se rétracte" après l'avoir accusé de mensonge et avoir "relativisé" la souveraineté du Brésil sur l'Amazonie.

Emmanuel Macron "m'a traité de menteur et à deux reprises a dit que la souveraineté (brésilienne sur) l'Amazonie devait être relativisée", a dit le chef de l'Etat à des journalistes. "Nous pourrons recommencer à nous parler quand il se sera retracté après ce qu'il a dit contre ma personne", a-t-il poursuivi.

Jeanne Bulant avec AFP