Markus Söder, le ministre-président de Bavière, le 25 avril 2018, à Munich.
 

Au nom de l'"identité" et de l'"empreinte historique" de la région, les autorités de Bavière veulent accrocher des crucifix dans les halls des bâtiments publics. 

Votre opinion

Postez un commentaire