Mis à jour le
bensalah
 

Abdelaziz Bouteflika a remis ce mardi sa démission au Conseil constitutionnel algérien, après des semaines de manifestations populaires et des jours de bras de fer avec l'armée. Selon la constitution algérienne, c'est maintenant le président du conseil de la Nation, la chambre haute, Abdelkader Bensalah, qui doit assurer l'intérim. Son profil de cadre du régime n'est cependant pas de nature à apaiser les manifestants. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire