Mis à jour le

Ahmed Ben Bella, décédé mercredi à l'âge de 95 ans, premier président de l'Algérie indépendante en 1963, s'est voulu l'incarnation du Tiers-Monde émergent, après avoir passé plus de 24 ans en détention pour des raisons politiques en France et en Algérie.

Votre opinion

Postez un commentaire