× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, en novembre 2014.
 

Alors que les jihadistes de l'Etat islamique gagnent du terrain en Libye, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a appelé, ce mardi matin, à lever l'embargo sur les armes envoyées à l'armée libyenne. Le Caire a mené des frappes contre des positions de l'EI en Libye, lundi, après l'exécution de 21 coptes égyptiens.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • lagauche
    lagauche     

    oui et aussi il faudra juger tous ceux qui nous ont mis dans cette situation, des irresponsables, avoir déstabilisé toute cette région du monde et pour quel intérêt .

Votre réponse
Postez un commentaire