BFMTV

RDC: neuf civils tués dans un massacre attribué à des rebelles ougandais

-

- - Des militaires congolais et des troupes de l'ONU en RDC - Illustration -Kudra Maliro - AFP

Neuf civils congolais ont été tués dans la nuit de lundi à mardi dans le nord de la République démocratique du Congo. Un nouveau massacre qui vient s'ajouter à une longue liste, attribuée à des rebelles ougandais.

Neuf personnes ont été tuées dans la nuit de lundi à mardi dans le nord est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris ce mardi de source militaire. L'attaque, menée dans la ville d'Oicha, a eu lieu dans la province du Nord-Kivu et est attribuée à des rebelles ougandais. L'Ouganda, petit pays d'Afrique centrale, est frontalier de la RDC.

Depuis octobre 2014, le territoire de Beni, où se trouve Oicha, a été la cible de plusieurs massacres imputés par les autorités à des rebelles ougandais musulmans, membres des Forces démocratiques alliées (ADF). Ils ont fait à ce jour plus de 500 victimes.

C.V. avec AFP