BFMTV

Nigeria: trois mineures kamikazes impliquées dans une série d'explosion à Damaturu, 13 morts

"13 personnes ont été tuées dans deux attentats-suicides survenus à proximité du terrain de prière de l'Aïd" de Damaturu, qui ont été menés "par trois jeunes filles mineures", a affirmé le responsable policier, Markus Danladi, selon qui 15 personnes ont été blessées. Un témoin et une source médicale, qui avaient fait état de trois explosions, avaient déjà donné un bilan de 13 morts.

Le nord-est durement touché

Une première explosion a eu lieu à proximité du terrain de prière de l'Aïd el-Fitr,la fête qui marque la fin du mois de jeûne musulman de ramadan, vers 07h15, suivie d'une seconde, à 500 m de là. "Il y a maintenant 13 morts et de nombreux blessés", a déclaré à l'AFP Ahmad Adamu, un volontaire chargé de la sécurité, indiquant qu'une troisième explosion avait eu lieu près d'une mosquée. Ce bilan a été confirmé par une source médicale.

L'Etat de Yobe est l'un des trois Etats du nord-est du Nigeria les plus durement touchés par Boko Haram. L'insurrection islamiste et sa répression par les forces nigérianes ont fait plus de 15.000 morts et 1,5 million de déplacés depuis 2009.

Jeudi en fin de journée, deux bombes ont explosé dans la ville de Gombe, au sud de Damaturu, tuant au moins 49 personnes dans un marché où les habitants faisaient leurs courses en vue des célébrations de l'Aïd.

la rédaction avec AFP