BFMTV

Mali: les discussions suspendues entre les rebelles et le gouvernement

BFMTV

Au Mali, les rébellions touareg et arabe ont suspendu les négociations avec le gouvernement jeudi soir. Les discussions portaient sur les territoires du nord du pays, pour lesquels les rebelles réclament l'autonomie, ce que refuse Bamako.

Les trois mouvements rebelles ont décidé de suspendre leur participation à la mise en place de l'accord de Ouagadougou. Ce dernier avait mis fin à 18 mois de crise politico-militaire au Mali, et avait permis l'élection présidentielle de juillet et la victoire de Ibrahim Boubacar Keïta.

L'accord prévoyait, entre autres, des "pourparlers de paix" dans un délai de soixante jours après l'installation du nouveau gouvernement malien. La suspension des négociations fragilise les perspectives d'une paix durable pour le pays.

A.D. avec AFP