BFMTV

Mali: des jihadistes revendiquent l'enlèvement d'une Suissesse

L'agence mauritanienne privée Al-Akhbar a rapporté mardi soir avoir reçu une vidéo de "l'Emirat du Sahara", un groupe lié à Aqmi, Al-Qaïda au Maghreb islamique, affirmant avoir enlevé la Suissesse Béatrice Stockly à Tombouctou, au nord du Mali, début janvier.

"Nous annonçons notre responsabilité dans l'enlèvement de cette mécréante évangélisatrice qui, par son travail, a réussi à faire sortir de l'islam nombres de fils de musulmans", selon les propos en arabe attribués par Al-Alakhbar à un porte-parole de l'Emirat du Sahara s'exprimant dans la vidéo que l'agence n'a pas diffusée. Selon un de ses responsables joint par l'AFP, Al-Akhbar ne compte pas le faire.

Le ministère suisse des Affaires étrangères a confirmé "avoir connaissance de l'enlèvement présumé d'une Suissesse au Mali", rappelant déconseiller depuis 2009 de voyager dans ce pays et avoir de nouveau "fortement découragé" ses ressortissants d'y séjourner.

Béatrice Stockly avait déjà été enlevée en avril 2012 à Tombouctou par des jihadistes, puis libérée peu après grâce à une médiation du Burkina Faso. Elle avait été relâchée par le groupe islamiste Ansar Dine, du Touareg malien Iyad Ag Ghaly, contrôlant alors la cité historique, qu'elle avait refusé de quitter.

la rédaction avec AFP