BFMTV

 Enseignant français tabassé à mort en Egypte: six détenus condamnés à 7 ans de prison

BFMTV

La mort d'Eric Lang, décédé après avoir été violemment battu en 2013 alors qu'il était détenu dans un commissariat du Caire, avait choqué le pays. Dimanche, six détenus ont été condamnés en Egypte à sept ans de prison pour "coups ayant entraîné la mort". Depuis le début de cette affaire, les policiers ont accusés les co-détenus du Français. Mais la défense et la famille de la victime accusent, eux, les policiers.

Les avocats des condamnés, qui entendent faire appel, ont remis en cause, lors de leurs plaidoiries, la version de l'accusation, affirmant que l'autopsie ayant démontré qu'il a été battu à mort avec une barre de fer et un câble électrique, ce meurtre ne pouvait être que l'oeuvre des policiers ou au moins avec leur complicité et consentement.

La mère et la soeur d'Eric Lang, elles aussi, remettent en cause la version officielle. Elles ont déposé plainte contre deux commissaires de police et le ministre égyptien de l'Intérieur notamment pour "séquestration" et "non-assistance à personne en danger", sans résultat pour l'heure. La police égyptienne est régulièrement accusée par les organisations internationales et égyptiennes de défense des droits de l'Homme de torturer et tuer des détenus.

la rédaction avec AFP