BFMTV

Centrafrique: l'élection prévue samedi reportée?

BFMTV

L'élection du président par intérim en Centrafrique n'aura finalement pas lieu samedi 18 janvier, comme prévu. Le Conseil national de transition n'a pas réussi à se mettre d'accord sur les modalités, ce mercredi 15 janvier, et doit poursuivre les négociations.

Les travaux, qui portent sur 16 critères, doivent reprendre jeudi matin. En conséquence, l'élection présidentielle sera peut-etre décalée d'une journée ou deux.

Le principal point de discorde est la demande de la communauté internationale aux membres du Conseil national de transition de ne pas se présenter à l'élection. Les rebelles et les miliciens n'ont également pas le droit de porter candidat.

Il s'agit de "ne pas se poser en juge et partie d'une élection essentielle pour la pousuite stratégique de la transition", a déclaré le représentant du président congolais, médiateur dans la crise centrafricaine.

Le chef de l'Etat par intérim, Alexandre-Ferdinand Nguendet, a affirmé qu'il ne sera pas candidat pour "favoriser un climat serein" et "rester neutre".

A.D. avec AFP