Un rhinocéros blessé au Kenya, en août 2017. Image d'illustration.
 

Une nouvelle méthode est utilisée par les trafiquants de corne de rhinocéros pour échapper aux douanes : la transformation des cornes en bijoux. Un nouveau fléau difficile de détecter alors que le kilo de corne peut atteindre 60.000 dollars sur le marché noir. 

Votre opinion

Postez un commentaire