La mosquée endommangée sur la base militaire de Shaheen, à une quinzaine de km de Mazar-è-Charif où plus de 140 soldats ont péri dans une attaque talibane, le 25 avril 2017
 

L'armée afghane a interpellé 35 membres de ses forces sur la base attaquée vendredi par les talibans. Ils sont soupçonnés d'être impliquée dans l'attaque qui a fait 135 morts.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire