000_19W5G0.jpg
 

Peu avant sa disparition et son assassinat présumé, Jamal Khashoggi se livrait à un plaidoyer vibrant pour la libéralisation de la parole dans le monde arabe. Un point de vue qui lui a vraisemblablement coûté la vie. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire