Le directeur général de Human Rights Watch, Kenneth Roth, en conférence de presse à Seoul le 1er novembre 2018
 

Les femmes sont les proies des policiers nord-coréens et autres représentants des services de l'État qui leur infligent des abus sexuels dans une impunité quasi totale, selon un rapport sur les abus sexuels dans le pays reclus publié jeudi par l’ONG.

Votre opinion

Postez un commentaire