× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Des opposants ukrainiens lèvent le drapeau national dans un véhicule militaire, place de l'Indépendance à Kiev, le 22 février.
 

EDITO - L'accord de sortie de crise signé entre le président Viktor Ianoukovitch et l'opposition pourrait être la recette pour la partition du pays. L'analyse d'Harold Hyman.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Quand on y réfléchit, c'est le résultat d'une immigration (russe) non intégrée.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    En gros on a les gentils pro européens, les méchants nationalistes et les méchants pro russes ? Et donc la seule façon de pas être un c*nnard c'est d'être un pro européen ? N'est-ce pas un pro européen qui écrit ça ? Quand est-ce que tous ces gens qui s'agitent autant autour de cette question s'agiteront pour de bonnes raisons : une consultation populaire ?

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    C'est terrible ce qu'il arrive à ce pays !

Votre réponse
Postez un commentaire