Missile de croisière
 

Après les frappes aériennes ciblées menées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni sur des positions syriennes, les Occidentaux espèrent toujours user de la voie diplomatique. La Russie a dénoncé avec une "grande fermeté" les frappes, convoquant une réunion d'urgence au Conseil de sécurité de l'ONU.

Votre opinion

Postez un commentaire