A Paris, des Algériens partagés sur un rôle de la France dans la crise

algerie
 

L'Elysée suit discrètement la grogne des Algériens contre une cinquième candidature d'Abdelaziz Bouteflika, entre devoir de réserve et crainte d'instabilité. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire