BFMTV

A Bruxelles, le Manneken-Pis ne gaspille plus d'eau potable

Le Manneken-Pis - Image d'illustration

Le Manneken-Pis - Image d'illustration - GEORGES GOBET / AFP

Quotidiennement, 1000 à 2500 litres d'eau propres à la consommation étaient gâchés.

Avec ses 966 costumes et son air débonnaire, le Manneken-Pis, la célèbre statue d'un peu plus de 55 centimètres représentant un petit garçon immortalisé en train d'uriner, est sans conteste l'une des attractions phares de la ville de Bruxelles. Et les touristes ne s'y trompent d'ailleurs pas, puisque quotidiennement, ils sont 30.000 à s'amasser devant la sculpture

Seul problème, ce petit garçon était tout sauf écologique. Comme le précise en effet La Libre Belgique, l'eau qui jaillissait de son pénis était en fait de l'eau potable, et son système d'approvisionnement ne fonctionnait pas en circuit fermé mais était directement relié à celui de la ville. Selon les médias outre-Quiévrain, ce sont ainsi 1000 à 2500 litres d'eau qui étaient gâchés chaque jour, soit l'équivalent de la consommation de quatre ménages bruxellois. 

"Mais si on regarde la facture annuelle, cela peut monter jusqu’à dix ménages", explique Régis Callens, technicien énergie pour la Ville de Bruxelles. C'est d'ailleurs ce dernier qui a installé un moniteur sur le compteur de la statue afin de se rendre compte de sa consommation. 

Solution temporaire 

Logiquement, la mairie bruxelloise a pris le problème à bras le corps. Si une solution temporaire a bien été trouvée pour faire revenir l'eau en circuit fermé, d'autres travaux seraient à prévoir afin de rendre ce fonctionnement définitif. 

"Nous pouvons être fiers de dire que, pour la première fois depuis 400 ans, Manneken-Pis ne fait plus pipi de l’eau potable!", conclut Benoît Hellings, membre du parti Ecolo.
Hugo Septier