Mis à jour le

Pendant plusieurs jours, l’armée de Bachar al-Assad a mené un assaut d’une rare violence dans la ville d’Azaz, détruisant l’hôpital. Dans cette ville "libre", les rebelles manquent de médecins, de médicaments, et d'électricité. Reportage de Caroline Mier et Thibault Dupont.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire