Des "casques blancs" à la recherche de victimes d'un immeuble effondré à Alep, le 17 octobre 2016
 

Faute de place dans les cimetières, les morts sont enterrés dans les jardins publics et les terrains vagues à Alep, sous le feu des bombardements du régime syrien et de son allié russe.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire