BFMTV

70.000 Kurdes de Syrie ont fui en Turquie en 24 heures

Des Kurdes de Syrie fuyant les jihadistes de l'Etat islamique passent la frontière turque, le 20 septembre 2014.

Des Kurdes de Syrie fuyant les jihadistes de l'Etat islamique passent la frontière turque, le 20 septembre 2014. - Bulent Kilic - AFP

Alors que les jihadistes de l'Etat islamique continuent leur avancée en Syrie et en Irak, 70.000 Kurdes de Syrie ont passé la frontière turque, ces dernières 24 heures.

Quelque 70.000 Kurdes de Syrie se sont réfugiés en Turquie au cours des dernières 24 heures, fuyant la poussée des jihadistes dans le nord-est de la Syrie, a annoncé l'ONU, en évoquant l'arrivée possible de "centaines de milliers" de personnes supplémentaires.

"Le HCR renforce son action pour aider le gouvernement de Turquie à venir en aide à environ 70.000 Syriens ayant fui en Turquie ces dernières 24 heures", a indiqué l'organisation spécialisée de l'ONU dans un communiqué publié dans la nuit de samedi à dimanche.

Ouverture de la frontière

En outre, poursuit le communiqué, "le gouvernement turc et le HCR se préparent à la possible arrivée de centaines de milliers de réfugiés en plus ces prochains jours" alors que les combats se poursuivent.

La Turquie a ouvert vendredi sa frontière aux réfugiés syriens qui ont commencé à quitter jeudi le secteur de la localité de Aïn al-Arab (Kobani en langue kurde), encerclée par les combattants du groupe extrémiste sunnite Etat islamique (EI, également appelé "Daesh".

Poussée de l'EI dans la région

Aïn al-Arab, troisième ville kurde de Syrie, avait été relativement épargnée par le conflit en Syrie et quelque 200.000 déplacés syriens y avaient trouvé refuge, indique l'ONU. Mais la récente poussée du groupe de l'EI dans la région et le siège que ces combattants ont imposé à la ville ont poussé un grand nombre d'habitants, principalement des Kurdes, à fuir.

"Cet afflux massif (...) montre la nécessité de mobiliser l'aide internationale pour soutenir les pays voisins" de la Syrie, a déclaré dans le communiqué le Haut-Commissaire pour les réfugiés, Antonio Guterres, félicitant la Turquie d'avoir ouvert ses frontières aux Syriens. Le HCR a pour l'instant envoyé, entre autres, 20.000 couvertures, 10.000 matelas, 5.000 jerricans et 2.000 bâches en plastique.

A.S. avec AFP