BFMTV

6e jour de colère en Turquie : « Erdogan est devenu un dictateur »

Les manifestants étaient encore nombreux mardi soir place Taksim à Istanbul.

Les manifestants étaient encore nombreux mardi soir place Taksim à Istanbul. - -

Le peuple turc est toujours dans la rue. Par milliers hier mardi soir, à Istanbul et Ankara, ils tiennent tête à la police, bien décidés à faire tomber le gouvernement d'Erdogan, accusé de dérives autoritaires. Vahit est l'un de ces manifestants, il a passé la nuit place Taksim et témoigne sur RMC.

La colère du peuple turc. Par milliers hier mardi soir, ils sont à nouveau descendus dans les rues d'Istanbul et d'Ankara, tenant tête à la police, bien décidés à faire tomber le gouvernement d'Erdogan, accusé de dérives autoritaires. Le vice-Premier ministre Bülent Arinç a présenté mardi des excuses pour les violences policières commises en fin de semaine dernière contre les manifestants du parc Gezi à Istanbul. Mais les manifestants sont toujours mobilisés.

Vahit est l'un de ces manifestants, il a passé la nuit place Taksim : « Il est devenu un dictateur. Je peux le dire et c’est pour cela que nous sommes là. Nous sommes contre lui, et nous voulons qu’il le comprenne. Moi je veux vraiment qu’il parte, mais il faut être réaliste, il ne va pas partir rapidement ».
Et c'est vrai que le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan ne lâche rien lui non plus, il n'a même pas interrompu pour l'instant son déplacement au Maghreb.

J.V. avec C. Martelet, envoyée spéciale à Istanbul