Des membres des Forces démocratiques syriennes (FDS) et des soldats américains, dans le nord de la Syrie, le 4 novembre 2018.
 

Alors que le président américain Donald Trump a annoncé en décembre le retrait des troupes américaines de Syrie, 200 soldats resteront finalement sur place, a fait savoir la Maison Blanche, jeudi. 

Votre opinion

Postez un commentaire