"L'odeur de la faim fait peur": le témoignage bouleversant d'un photographe syrien à Alep

Mis à jour le
Une photo prise par le photographe Karam Al-Masri à Alep, après un bombardement le 24 septembre 2016
 

Kidnappé, emprisonné, torturé: en cinq ans de guerre, Karam Al-Masri a connu toutes les horreurs. Ce jeune photographe syrien âgé de 25 ans témoigne de son quotidien, dans l'enfer d'Alep, assiégée et bombardée.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Crusader30
    Crusader30     

    BFM comment pouvez vous laisser oublier le commentaire de Pjl
    C'est une honte ....

  • Crusader30
    Crusader30     

    Ces images sont terribles..pauvres gens ..j'ai vu un document c'est à pleurer....

Votre réponse
Postez un commentaire