Mis à jour le
Juppé : "Il faut construire la paix" en Libye
 

Interviewé par Olivier Mazerolle, Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, estime que "tant que Kadhafi n'aura pas été neutralisé, un risque de violence subsiste". Le ministre ajoute que la France est prête à participer à la construction de l'Etat de droit, "un véritable défi".

Votre opinion

Postez un commentaire