Mis à jour le
Mission en Libye : à bord du Charles-de-Gaulle
 

L'Otan a continué à bombarder les forces pro-Kadhafi à Misrata et Ajdabiya, "pour contribuer à protéger les civils", détruisant au total 25 chars. Vu du porte-avions Charles-de-Gaulle, l'intervention militaire en Libye est une affaire de professionnels bien rodés.

Votre opinion

Postez un commentaire