Mis à jour le
Paris a dit non à Ben Ali
 

Ce vendredi soir, alors qu'un comité d'accueil hostile au président en fuite patientait à l'aéroport d'affaires du Bourget, le ministère des Affaires étrangères a fait savoir que la France ne souhaitait pas accueillir l'ancien président tunisien sur son sol.

Votre opinion

Postez un commentaire