BFM Immo

Logement : 1 ménage sur 5 en situation de vulnérabilité énergétique

6 millions de ménages en situation de vulnérabilité énergétique

6 millions de ménages en situation de vulnérabilité énergétique - Fotolia

Plus d’un ménage sur cinq est en situation de vulnérabilité énergétique, selon des chiffres publiés jeudi 8 janvier par l’Insee.

D’après l’organisme, « pour 15 % des ménages résidant en France métropolitaine, la part des revenus consacrés au chauffage du logement et à l’eau chaude est élevée, au sens où elle atteint le double de l’effort médian ». Si l'on ajoute que 10 % ont des frais très élevés par rapport à leur budget concernant les trajets en voiture, 22 %, soit 5,9 millions de ménages, sont dans un cas ou dans l’autre, dans une situation de « vulnérabilité énergétique », indique l’Insee. A noter que le phénomène s'amplifie à mesure de l'éloignement des pôles urbains : la proportion de foyers touchés y atteint un sur deux.

Les retraités et les agriculteurs les plus exposés

L’organisme s’est intéressé sur le risque de vulnérabilité énergétique, en mesurant l’impact d’un « choc » des prix de l’énergie sur les ménages. Selon l'étude, « si le coût du chauffage augmentait brusquement de 40 %, toutes choses égales par ailleurs, la part des ménages en situation de vulnérabilité énergétique pour le logement s’élèverait de 12 points, passant de 15 % à 27 % ».

Quels types de logements seraient le plus affectés ? « Les plus anciens et les plus spacieux », occupés généralement par les ménages de retraités et ceux d’agriculteurs.

BFM Immo