BFM Immo

Le Mans, Toulon, Nice... Ces grandes villes où le pouvoir d'achat immobilier progresse

Le Mans a gagné 17 m².

Le Mans a gagné 17 m². - Jean-François Monier - AFP

Meilleurtaux dresse le palmarès du pouvoir d'achat immobilier dans les 20 plus grandes villes de France. Dans 13 d'entre elles, le pouvoir d'achat a reculé en un an. Mais dans la préfecture de la Sarthe, les ménages ont gagné 17 mètres carrés pour un prêt sur 20 ans.

Avec 1.000 euros de mensualité pour un crédit sur 20 ans, où peut-on acheter les plus grands logements? En septembre, parmi les 20 plus grandes villes de France, c'est toujours à Saint-Etienne que les acheteurs disposent du plus gros pouvoir d'achat immobilier, selon le dernier palmarès du courtier Meilleurtaux. Les acquéreurs ont même gagné 3 mètres carrés depuis juillet et peuvent s'offrir dans ces conditions 156 mètres carrés.

Néanmoins, par rapport à septembre 2017, les acheteurs d'un appartement ou d'une maison dans la préfecture de la Sarthe ont perdu un mètre carré, à conditions de crédits équivalentes (20 ans et 1.000 euros de mensualité). D'ailleurs, depuis un an, 13 des 20 villes du classement ont vu le pouvoir d'achat immobilier des habitants s'amenuiser. À Bordeaux, le prix au mètre carré est passé de 3.919 euros à 4.676 euros, devenant ainsi la 2ème ville la plus chère de métropole derrière Paris. La baisse des taux ne compensant plus cette envolée, les acheteurs d'un appartement dans la préfecture de la Gironde ont perdu 7 mètres carrés de pouvoir d'achat. Angers a également vu le pouvoir d'achat immobilier des emprunteurs diminuer, passant de 98 à 92 mètres carrés. Et à Lyon, nous sommes passés de 52 à 47 mètres carrés.

Des prix qui baissent

En revanche, Le Mans, elle, a vu le pouvoir d'achat immobilier des acquéreurs s'envoler. Il est passé de 108 à 125 mètres carrés. La raison? Outre les taux qui ont baissé, le prix au mètre carré a reculé. Il est passé de 1.919 euros en septembre 2017 à 1.719 euros.

La seule autre ville du classement où les prix immobiliers ont reculé sur un an est également celle où est observée la deuxième plus forte hausse du pouvoir d'achat immobilier. Toulon a gagné 10 mètres carrés en un an, passant de 84 mètres carrés finançables (toujours pour 1.000 euros de mensualités) à 94 mètres carrés. Le prix au mètre carré était de 2.456 euros il y a un an, contre 2.282 euros aujourd'hui. Le pouvoir d'achat immobilier a également progressé dans trois autres villes : Le Havre, Nice et Nîmes.

Diane Lacaze