BFM Immo

Locations saisonnières pour les vacances de Noël: la montagne s'effondre, l'Outre-mer flambe sur PAP

Une plage sur l'île de la Réunion (photo d'illustration)

Une plage sur l'île de la Réunion (photo d'illustration) - Richard BOUHET / AFP

Pour les vacances de Noël, les Français délaissent logiquement les locations en montagne qui sont frappées par des restrictions sanitaires, selon une étude de PAP.

Pas de miracle pour les stations de ski françaises: les réservations de locations de vacances pour les congés de Noël dévissent alors que le gouvernement y a notamment interdit les remontées mécaniques (sauf exceptions) jusqu'à nouvel ordre.

Selon une étude* de PAP, le site d'annonces immobilières de particulier à particulier, le nombre de réservations à la montagne via sa plateforme baisse de 31,6% sur un an. Elles ne représentent ainsi plus que 36% du volume total des réservations sur le site, contre 56% il y a un an.

Le Jura résiste mieux

"Exception faîte du Jura, tous les massifs sont impactés, des Vosges aux Pyrénées en passant par les Alpes et le Massif Central. C'est ce dernier qui enregistre la plus forte baisse des réservations avec -53,3%, devant les Pyrénées avec -38,6%, suivis des Alpes avec -32,7%. La baisse est plus contenue dans les Vosges avec -6,0%", commente le spécialiste des petites annonces entre particuliers.

Autre perdant : l’Alsace. En effet, les marchés de Noël alsaciens ont été annulés les uns après les autres, à commencer par les deux plus emblématiques, ceux de Strasbourg et de Colmar, entraînant une chute quasi-totale des réservations dans la région: -88.8%.

Boom des réservations sur le littoral en métropole

Mais avec des Français qui entendent bel et bien partir en vacances après ce second confinement, quelles sont les destinations qui profitent de cette désaffection? Toujours selon PAP, les demandes de réservation à la mer augmentent de 50,7% sur un an et représentent désormais 48% du total (contre 33% en 2019).

"Les côtes françaises enregistrent un niveau de réservations qu’elles ne connaissent pas en pareille saison, se rapprochant de ce que l’on observe traditionnellement pour les vacances de Pâques. Les progressions sont encore plus marquées dans le Nord-Ouest : +69,9% en Bretagne et Loire-Atlantique, +97,2% sur les côtes normandes et +66,7% sur le nord de la Manche", peut-on lire.

Presque 300% de réservations en plus pour la Réunion

Mais c'est l'outre-mer qui suscite le plus d'intérêt avec un bond de 237% des demandes. De quoi permettre aux Dom-Tom de concentrer 6% des réservations contre 2% il y a un an. C'est l'île de La Réunion qui attire le plus de réservations avec une flambée des réservations de 293% sur un an, devant la Guadeloupe (+249%) et la Martinique (+142%).

*Etude basée sur 12.283 demandes de réservations effectuées entre le 28 octobre et le 13 décembre 2020 via le site PAP Vacances pour la période du samedi 19 décembre 2020 au 3 janvier 2021 (vacances de Noël), comparée à la même période de l’année 2019.

Par Olivier Chicheportiche pour BFM Immo

BFM Immo