BFM Immo

Inès de la Fressange a un mois pour démolir sa maison

Vue des Alpilles, où l"ex-mannequin voulait construire cette propriété

Vue des Alpilles, où l"ex-mannequin voulait construire cette propriété - Wikimedia Commons

L’ex -mannequin ne pourra pas profiter de la bâtisse qu’elle avait fait édifier sur sa propriété de Tarascon sans permis de construire. C'est ce qu'a décidé lundi la cour d'appel d'Aix-en-Provence.

La cour d'appel d'Aix-en-Provence a rejeté la demande d'Inès de la Fressange. Selon l'AFP, les juges ont donné un mois à l'ex-égérie de Chanel pour procéder à la destruction d'une maison construite sans permis au coeur de la zone naturelle protégée de la Montagnette, dans les hauteurs de Tarascon (Bouches-du-Rhône).

Les juges ont ainsi confirmé la décision du juge des référés de Tarascon qui, le 23 juillet, avait condamné sa SCI, Nine et Civil, à « remettre les lieux en l'état par la démolition, sous astreinte de 300 euros par jour de retard à l'expiration d'un délai de trente jours », précise l'agence de presse.

C'est l'Association pour la défense de l'environnement rural (Ader) qui avait saisi la justice, aboutissant à ce que le maire (divers droite) de Tarascon, Lucien Limousin, signe deux arrêtés ordonnant l'interruption immédiate des travaux sur la propriété « Le Pas du Bouquet et Raousset ».

Souhaitant interrompre l'exécution provisoire de l'ordonnance de référé aux motifs que la démolition risquait d'entraîner des conséquences excessives, les avocats de l'ex-mannequin avaient soutenu devant la cour d'appel le 10 août qu' « aucun intérêt public ne justifie une démolition aussi rapide ». Des arguments qui n'auront donc pas convaincu les juges.

BFM Immo