BFM Immo

Etrennes: combien faut-il donner à son gardien d'immeuble?

Il est coutume d'offrir des étrennes à Noël

Il est coutume d'offrir des étrennes à Noël - Klimkin - AFP

Pour marquer la fin de l'année et le début de la nouvelle, il est coutume de donner une enveloppe à son gardien ou concierge. Mais le montant dépend de nombreux facteurs.

Les étrennes sont un cadeau fait à l'occasion des fêtes de fin d'année. "Traditionnellement, les étrennes sont données le 1er janvier pour bien commencer la nouvelle année. Toutefois, on peut également profiter de Noël pour remercier son gardien d’immeuble qui pense à monter vos colis ou qui vous rend service quand il s’agit de laisser des clés. Il est également possible de verser les étrennes un peu plus tard au mois de janvier", précise Foncia. Par tradition, ils sont donc offerts à ceux qui nous entourent, nous facilitent le quotidien, nous rendent des services et qui, bien souvent, ne reçoivent pas de 13ème ou 14eme mois, comme les pompiers, éboueurs, facteurs ou encore le concierge.

Le site du ministère du Travail explique que le gardien ou concierge veille au respect du règlement d’un immeuble, il assure ou coordonne les services quotidiens dus aux résidents, propriétaires et locataires. Le site précise: "Les missions sont diverses: il veille à l’ouverture et à la fermeture des portes, à l’information des visiteurs, à la réception et à la distribution du courrier dans les boîtes individuelles. Il est responsable de l’entretien des parties communes, de la sortie des poubelles et de la petite maintenance (changer des ampoules…) et éventuellement du chauffage. Il surveille les bâtiments et les espaces communs ainsi que les équipements avec application des règles de sécurité. Il enregistre des réclamations pour les communiquer au syndic ou aux copropriétaires".

De 5% à 10% du loyer

Pour ce travail, il est donc de coutume de lui offrir une petite enveloppe. Mais combien mettre dedans? Il n'existe pas de règle précise, aucune réglementation n'encadre cette habitude. Rien d'obligatoire donc, mais il existe des pratiques qui peuvent donner quelques indications. Ainsi, Foncia ne formule aucune recommandation, mais l'agence explique: "Si l’usage est de donner entre 5% et 10% du montant de son loyer mensuel pour un locataire, cela reste à la discrétion de chacun, en fonction de ses moyens, de sa générosité, et de la réalité des services rendus". Et Foncia ajoute : "Pour les propriétaires, le montant peut être plus élevé. Cela reste une question de bonnes relations réciproques avec son gardien ou sa gardienne, et il appartient à chacun de savoir l’apprécier et l’évaluer".

De son côté, Syneval précise: "L’ancienneté de la collaboration entre le gardien et les résidents des immeubles est un facteur contributif important dans le montant de l’étrenne de fin d’année". Jean-François Eon, son directeur, note : "L’ enveloppe de fin d’année par résident est très variable pouvant aller de 0€ à 1000 € en fonction des résidences et par résident. La moyenne se situe entre 50€ et 200€ par résidents sachant que cette coutume s’amenuise avec le temps avec la disparition de l’argent liquide et l’arrivée des nouveaux propriétaires ou locataires plus jeunes et peu sensible à cette coutume".

Selon le site SeLoger, le loyer moyen en France est de 670 euros. Donc l'étrenne moyenne se situerait entre 30 et 70 euros pour les locataires. Mais encore une fois, chacun met ce qu'il veut ou ce qu'il peut dans l'enveloppe. Il est aussi possible de glisser un petit cadeau.

Diane Lacaze