BFM Immo

Pourquoi il vaut mieux emprunter en couple

Les banques ont une préférence pour les couples

Les banques ont une préférence pour les couples - Yuri Catalano - Pexels

Une étude de Vousfinancer démontre que les banques préfèrent les couples. Des profils plus intéressants, et qui bénéficient ainsi de conditions plus avantageuses.

Pour acheter un bien immobilier à crédit, mieux vaut être en couple que seul. Ce sont "des clients de choix pour les banques", des profils "plus intéressants car considérés comme moins risqués et plus rentables" et qui "bénéficient ainsi de conditions plus avantageuses", montre une étude de Vousfinancer, dont la clientèle est exclusivement composée d'emprunteurs mariés, pacsés ou en concubinage (68%).

En empruntant à deux, on a "souvent plus d'apport, mais surtout des revenus plus élevés qui donneront lieu à une double domiciliation des salaires, avec l’ouverture de deux comptes bancaires - voire trois, s’il y a un compte joint - et la souscription de livret A, PEL ou assurance-vie dans les années futures, lors de la naissance des futurs enfants", explique Sandrine Allonier, responsable des relations banques.

Reste-à-vivre

Du coup, les banques sont moins exigeantes avec les couples. Le courtier prend l'exemple d'un établissement qui demande à un célibataire d'avoir 20.000 euros de revenu net fiscal annuel minimum pour obtenir un crédit, contre 35.000 euros pour un couple. Dans une autre, les revenus doivent dépasser 35.000 euros pour un emprunteur mais "seulement" 50.000 euros pour un couple.

Il en est de même pour le "reste-à-vivre" (la part des revenus qu'il reste au ménage pour financer les dépenses courantes une fois les charges d'emprunts payées et déduite des impôts pour certaines banques), qui est proportionnellement plus faible pour un couple. Par exemple, dans une des banques partenaires de Vousfinancer, ce montant doit être de 750 euros minimum pour un célibataire mais 1200 euros pour un couple (et 250 euros par enfant à charge).

Enfin, dernier point et pas des moindres : le taux d'intérêt. Là encore, les couples bénéficient de meilleures conditions. Sur les 14 profils d'emprunteurs ayant obtenu les taux les plus bas du marché, 12 sont des couples, indique le professionnel.

J. M.