BFM Immo
Crédit

Les banques ont accordé 20% de crédits immobiliers en moins en 2022

Face à la remontée des taux directeurs de la BCE, les banques ont limité leur production de prêts à l'habitat. On n'avait jamais vu une telle baisse depuis la crise des subprimes.

La production de crédits immobiliers a chuté de 19,9% en 2022, avec un recul qui s'est amplifié durant le quatrième semestre de l'année, affirme mardi l'observatoire CSA/Crédit Logement.

"Une telle chute ne s'était pas constatée depuis l'automne 2008, au plus profond de la crise financière internationale venue des Etats-Unis" (la crise des subprimes), pointent les auteurs de cette étude, référence dans le secteur. Sur l'ensemble de l'année 2022, le nombre de prêts accordés a diminué de 20,5% par rapport à l'année précédente.

Ce fort recul est à mettre en perspective avec l'augmentation observée en 2021 de 3,8%, selon la même source.

Cette dégradation qui donne un "caractère exceptionnel" à l'année 2022 selon Michel Mouillart, professeur d'économie chargé de la présentation des résultats de l'étude, est notamment liée aux "relèvements successifs" du principal taux de refinancement de la BCE mi-septembre, début novembre et dans une moindre mesure le 21 décembre, et à une revalorisation insuffisante du taux d'usure le 1er octobre.

Le taux d'usure plafonne l'ensemble des frais d'un prêt immobilier: taux de crédit pratiqué par la banque, éventuelle commission des courtiers, assurance emprunteur. Depuis des mois, certains acteurs de l'immobilier l'accusent de bloquer l'accès au crédit de certains ménages.

"L'offre de crédits n'a donc pas pu se redresser suffisamment, à la différence de ce qui se constate habituellement au début de l'automne", analysent les auteurs.

Des taux qui flambent, comme l'apport demandé

Le taux moyen des crédits accordés par le secteur privé était de 2,22% au quatrième trimestre 2022, contre 1,05% pour la même période en 2021 et 1,17% en 2020. En octobre, il a franchi pour la première fois depuis sept ans les 2%, à 2,05%, selon l'observatoire. Il faut remonter à 2016 pour constater un taux comparable, à hauteur de 2,07%.

La durée des nouveaux prêts immobiliers en décembre 2022 court sur près de 21 ans (248 mois). Au total, 65,2% des prêts bancaires concernant l'accession à la propriété ont été octroyés sur une durée comprise entre 20 et 25 ans, contre 55,2% l'année dernière.

L'apport personnel dans un achat immobilier continue d'augmenter, mais moins fortement qu'en 2021 (+12,3% contre +13,2%). Il a progressé de 43,5% en quatre ans, ce qui correspond à un supplément d'apport de 7 mois pour les ménages emprunteurs dont les revenus n'excèdent pas trois fois le montant du SMIC, contre 1,5 mois pour ceux dont les revenus le dépassent d'au moins cinq fois.

Crédit Logement est une société de financement spécialisée dans la garantie des prêts immobiliers destinés aux logements des particuliers, en se basant sur des critères comme la solvabilité de l'emprunteur ou la valeur du bien.

JLD avec AFP