BFM Immo

Crédit immobilier : cet été, il faut anticiper des délais plus longs

Meilleurtaux.com alerte les acquéreurs en cette période estivale

Meilleurtaux.com alerte les acquéreurs en cette période estivale - dr

L’été n’est pas synonyme de vacances pour tout le monde. En effet, la période estivale est l’occasion pour certains locataires de se lancer dans un projet d’acquisition. Cependant, mieux vaut s’armer de patience, car les files d’attente aux guichets des banques sont parfois très longues.

Les demandes de prêts immobiliers, qui ont battu des records depuis le début de l’année dans un contexte de taux historiquement bas, créent des bouchons dans les établissements bancaires, avertit ce mercredi Meilleurtaux.com. Même constat pour les renégociations de crédit, mais celles-ci ne sont clairement plus la priorité des conseillers de clientèle.

Le courtier en crédit affirme qu'en cette période estivale, "le délai d’émission d’offre de prêt s’élève en moyenne à 3 ou 4 semaines une fois l’accord de financement obtenu pour quelques jours en temps normal".

"Avec la hausse des demandes, les banques sont de plus en plus surchargées par les dossiers et accumulent un retard dans le traitement des demandes de financement depuis début mai", explique l’intermédiaire financier.

Les futurs acquéreurs doivent anticiper

Compte tenu de cette affluence, le spécialiste conseille aux futurs acquéreurs d’anticiper des délais plus longs et d’inscrire une date butoir plus tardive à laquelle l’acte de vente doit être définitivement signé, c'est-à-dire le moment où les fonds seront effectivement versés au vendeur.

"Si l’on compte habituellement 3 mois entre ces deux formalités, ajouter 1 mois, 1 mois et demi supplémentaires peut sembler prudent aujourd’hui", recommande Maël Bernier, Directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com.

Et si une légère remontée du loyer de l’argent semble se confirmer, "les taux moyens de crédit immobilier restent attractifs à 2,20% sur 15 ans et 2,45% sur 20 ans alors que pour rappel, ces mêmes taux se situaient autour de 3% il y a tout juste un an", précise-t-il au passage.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Julien Mouret