BFM Immo

Avis d Expert - Page 17

bfmtv

Pour une politique interstitielle du logement

Il y a quelques jours, se tenait à la Maison de la Chimie à Paris, dans le périmètre de l'Assemblée Nationale et du ministère du logement, un colloque sur un thème en apparence anecdotique, « Construire sur les toits ». Les participants étaient étonnamment nombreux malgré la période estivale. Le signataire des ces lignes y intervenait lui-même sur l'épineuse question de l'acceptabilité par les syndics de copropriété et par les syndicats de copropriétaires de l'idée de surélever leur immeuble.

bfmtv

Marché immobilier résidentiel : les grandes manœuvres

Si l'on écoute les discours professionnels depuis la parution de l'avant-projet de loi Alur inspiré par Cécile Duflot, le marché immobilier de la transaction est asthénique. Ses ressorts ont été cassés par la complexité juridique accrue d'une vente, par le dégoût des investisseurs du fait du déséquilibre des rapports locatifs ou encore par la baisse des aides aux accédants à la propriété. Les chiffres de 2014, l'année où le projet de loi a été voté et où les dispositions ont été promulguées, l'année aussi où les fondamentaux économiques du pays se sont dégradés et avec eux le budget de l'Etat et sa capacité à se mobiliser pour le logement, ont pourtant été bons, avec 720.000 ventes enregistrées dans l'existant.

bfmtv

L'heureuse hausse des taux des prêts immobiliers

A force de la prévoir, elle est arrivée: la hausse des taux pratiqués pour les crédits immobiliers s'installe progressivement. A ce jour, une quinzaine d'établissement l'ont actée dans leurs tarifs. Elle est la conséquence d'un phénomène qu'on avait un peu oublié, la flambée de l'OAT 10 ans, indice de référence pour les prêts de long terme. La conséquence, pour contenue qu'elle soit, est déjà visible, de l'ordre de dix points de base -pour parler comme les banquiers-, soit 0,1%. On prévoit que la même augmentation pourrait affecter les taux dans les prochaines semaines.

bfmtv

Assurer sa sécurité avec les diagnostics électricité et gaz

S’il y a des diagnostics obligatoires selon l’année de construction du bien, il y en a d’autres qui dépendent, eux, de l’ancienneté des installations du bien. C’est le cas des diagnostics électricité et gaz. Si l’installation alimentant les appareils est vieille de plus de 15 ans, une vérification par un professionnel du diagnostic certifié est indispensable pour assurer sa transaction. Petit point sur ces deux diagnostics.

bfmtv

Encadrement des loyers : de l'approche idéologique à l'approche commerciale

Ça y est, la menace de la loi Alur a été mise à exécution. Le gouvernement vient de publier le décret relatif à l'encadrement des loyers d'habitation à Paris intra muros. Ce texte précise le mécanisme dont la loi du 24 mars 2014 avait posé le principe, en stipulant ce qu'est le loyer de référence, comment il sera indiqué aux bailleurs et aux locataires, quelles sont les marges de manœuvre sur cette base, ou encore ce qui peut justifier un loyer complémentaire. On apprend aussi à l'occasion de la publication du décret le détail des voies de recours, le locataire disposant de cinq mois pour contester le loyer pour le cas où il l'estimerait mal fixé par rapport au loyer de référence et aux caractéristiques du bien.

bfmtv

Démocratisation du home staging : du mythe à la réalité…

Depuis 7 ans, les Français entendent parler du home staging, que ce soit par la télévision (notamment l’émission Maison à vendre sur M6), par des journaux ou les magazines. Toutefois, dans les agences immobilières et plus largement dans la réalité, il ne se passait rien ou presque : il y avait certes parfois une carte de visite d’une entreprise de home staging ou quelques conseils mais cela n’apportait pas d’intérêt perceptible à la vente.

bfmtv

Relance des ventes dans le neuf : l'autre lecture

Le chiffre est tombé il y a quelques jours, et il a, semble-t-il, réjoui autant la planète immobilière que les médias: le premier trimestre 2015 a marqué une augmentation de plus de 10% du volume des ventes de logements neufs par rapport au même trimestre de 2014. Certes, on se dit qu'il faut attendre que la tendance se confirme, et comme on ne constate vraiment la croissance du produit intérieur brut qu'après deux trimestres consécutifs de hausse, on fera le bilan qu'en juillet prochain. Mais bon, c'est déjà à prendre.