BFM Immo

Bureau Et Commerce - Page 20

bfmtv

Maisons France Confort : Activité commerciale en baisse mais soutenue

Le groupe Maison France Confort enregistre sur les neuf premiers mois de l’année une hausse de 40,9 % de son chiffre d’affaires, à 433,1 millions d’euros. La croissance de la période intègre les acquisitions réalisées au cours de l’exercice 2010 (Maisons et Résidences Corbioli et Maisons Les Naturelles) et en début d’année 2011 (LMP à compter du 1er janvier et Les Maisons de Stéphanie depuis le 1er avril). A périmètre constant, le groupe affiche un taux de croissance organique de 34,1 %.

bfmtv

Léger repli de l'investissement en immobilier d'entreprise en Europe

Au cours du troisième trimestre 2011, l’investissement en immobilier d’entreprise a atteint 25,7 milliards d’euros en Europe, soit une baisse marginale de 3 % par rapport aux 26,6 milliards d’euros du deuxième trimestre, selon le dernier rapport « European Investment Market Update » de DTZ Research. En moyenne glissante annuelle, ce volume conserve sa tendance à la hausse, avec une performance de 28,7 milliards d’euros (en hausse pour le huitième trimestre consécutif).

bfmtv

Deux nouveaux locataires pour Anthémis, loué en totalité

L’immeuble de bureaux Anthémis, dans le quartier d’affaires lyonnais de la Part-Dieu, est désormais loué dans sa totalité. Le conseil en immobilier d’entreprise Jones Lang LaSalle, chargé de la commercialisation du bâtiment, annonce la signature de deux baux avec L’Agence pour l’emploi des cadres (1 600 m²) et la société ERDF (1 800 m²). Les deux nouveaux locataires cohabiteront avec la SNCF, qui occupe 8 600 mètres carrés, Oracle (1 000 m²), la Cour régionale des Comptes (2 500 m²), l’ICF (900 m²), et la MAIF (668 m²).

bfmtv

Bureaux : Nette hausse de la demande placée en IdF

Le volume de la demande placée de bureaux en Île-de-France a progressé de près de 50 % au troisième trimestre 2011, à 787 624 m² contre 529 424 m² à la même période de l’année dernière, selon les données provisoires d’Immostat-IPD. Dopé par des transactions telles que celle de SFR à Saint-Denis ou Carrefour à Massy (plus de 200 000 m²), le volume atteint est le deuxième plus élevé depuis 2000, après les 790 000 m² placés au quatrième trimestre 2006.