BFM Immo
Immobilier

Achat immobilier : la Chapelle, la Goutte-d'Or, la Villette, ces quartiers les moins chers de Paris

Photo d'illustration Paris

Photo d'illustration Paris - Unsplash

A Paris, les prix immobiliers varient fortement d'un quartier à l'autre. Et entre le quartier le moins cher et le quartier le plus cher, l'écart de prix s'élève à 7.200 euros du mètre carré...

Les prix immobiliers ont reculé à Paris et les ventes ont repris des couleurs selon les notaires du Grand Paris qui constatent une situation inhabituelle dans la capitale. "Habituellement, les prix baissent lorsque les volumes de ventes reculent. Or au 4e trimestre 2021 les prix parisiens faiblissent (-1,7% en 3 mois et -1,6% en un an) alors que l'activité est dynamique", expliquent les notaires.

"La bonne tenue des ventes est sans doute dynamisée par des tensions moins fortes sur les prix", poursuivent-ils.

Les prix s'élèvent d'ailleurs à 10.600 euros en moyenne du mètre carré. Une moyenne qui varie fortement selon les arrondissements. En effet, entre le quartier le plus cher (les Invalides dans le 7e) et le quartier le moins cher (Amérique dans le 19e) les prix sont presque multipliés par deux avec un écart de 7.200 euros du mètre carré.

>> Estimez le prix de votre bien immobilier avec notre simulateur gratuit

Les 5 quartiers les moins chers de Paris

Avec un prix moyen inférieur à 9.000 euros du mètre, ces 5 quartiers sont les moins chères de la capitale. Situés dans le 19e, le 18e et le 13e arrondissements, l'évolution des prix n'y est en revanche pas la même sur un an.

1) Le quartier Amérique

Avec un prix moyen de 8.270 euros/m², ce quartier du 19e arrondissement affiche une diminution de prix de 9% en un an. Une baisse qui suit la tendance de l'arrondissement où les prix sont en recul de 2,3%.

2) La Chapelle

Parmi les quartiers les moins chers de Paris, la Chapelle dans le 18e est le seul où l'on observe une hausse des prix. En effet, sur un an, les prix y ont augmenté de 7,2% pour atteindre une moyenne de 8.430 euros du mètre carré. Le 18e arrondissement est également en baisse (-4,8%) en un an avec une moyenne de 9.750 euros.

3) La Goutte-d'Or

A la Goutte-d'Or, le prix moyen est en baisse de 6,2% en un an pour atteindre 8.530 euros/m². En 5 ans, les prix y ont augmenté de 26%.

4) Gare

Dans le 13e arrondissement, le quartier gare, autour de la bibliothèque nationale François-Mitterrand, affiche également un tarif parmi les moins chers. En baisse de 1,2%, le prix moyen s'élève à 8.680 euros du mètre. Plus globalement, le 13e arrondissement enregistre une baisse de l'ordre de 4% sur un an, avec une moyenne de 9.230 euros du mètre.

5) La Villette

Le prix est plutôt stable à la Villette avec 8.720 euros/m² avec une évolution de 0,5% en hausse sur un an et de 28% sur 5 ans.

Les 5 quartiers les plus chers de Paris

Si les acquéreurs, notamment les primo-accédants, peuvent faire de bonnes affaires dans ces quartiers les moins chers de Paris, la capitale compte également des quartiers prisés où les prix dépassent largement la moyenne.

1) Les Invalides

C'est le quartier le plus cher de la ville. Avec une moyenne de 15.470 euros du mètre, les Invalides font grimper la valeur de la pierre parisienne. Situé dans le 7e arrondissement où la moyenne s'établit à 13.300 du mètre, le quartier rayonne auprès d'une clientèle française ou internationale où il faut souvent compter environ 500.000 euros et plus pour un deux-pièces...

2) Odéon

Le quartier de l'Odéon près du jardin du Luxembourg est un poumon vert dans la ville. Dans cette zone, les transactions sont concluent autour de 15.330 euros du mètre carré, en hausse de près de 15% sur 5 ans.

3) Saint-Germain-des-Prés

Romantique et littéraire, ce quartier très touristique est dans le top 5 des quartiers les plus chers. Avec une moyenne de 15.260 euros du mètre, les acquéreurs fortunés peuvent dénicher des pépites, duplex et appartements familiaux, à condition d'avoir un budget dépassant le million d'euros...

4) Les Champs-Elysées

Le quartier de l'avenue la plus connue de Paris affiche une moyenne de 15.200 euros du mètre carré.

5) Saint-Thomas-d'Aquin

Dans ce quartier, le prix moyen dépasse aussi 15.000 euros du mètre. En revanche, les prix ont tendance a baisser avec un recul de 13,5% sur un an.

Les arrondissements qui résistent à la baisse de prix

Selon les données des notaires, trois des arrondissements les plus chers de Paris (le 8e, le 7e et le 6e) affichent des hausses de prix au 4ème trimestre 2021 avec des variations comprises entre 1,3% et 2,2%... et ce alors que les prix diminuent partout ailleurs, jusqu'à 8,5% dans le 5e et près de 5% dans le 18e et 4,4% dans le Centre (qui compilent les données des 1, 2, 3 et 4e arrondissements). Dans le 15e, le 12e et le 20e, la baisse des prix reste inférieure à 1% (entre 0,5% et 0,7%).

"Cinq arrondissements se situent encore en dessous de 10.000 euros le m² (12e , 13e , 18e , 19e et 20e ), tandis que quatre dépassent 12.000 € le m² (Paris Centre, 5e , 6e et 7e )", soulignent les notaires du Grand Paris.

Une baisse de prix qui ne concerne pas tous les biens immobiliers. "Cette baisse s'opère essentiellement pour des biens avec un défaut... de type rez-de-chaussée ou premier étage ou un défaut dans la copropriété", explique Céline Thieriet, cofondatrice de Perle Rare, un chasseur immobilier parisien.

"La baisse des prix peut également s'expliquer dans certains arrondissements, comme le 5e, par l'absence d'acheteurs étrangers ou des prix qui sont montés trop haut comme dans l'est parisien", poursuit-elle.
3 arrondissements résistent à la baisse des prix.
3 arrondissements résistent à la baisse des prix. © Notaires du Grand Paris

Des exceptions qui confirment néanmoins la pause de la hausse des prix à Paris. Comme si les prix immobiliers dans l'ancien avaient atteint un seuil symbolique autour de 10.000 euros du mètre pour une durée indéterminée.

Marion Marten-Pérolin