BFM Grand Littoral

Saint-Omer: 10 ans d'emprisonnement pour un camionneur géorgien qui avait tué son collègue

Une cour d'assises (Image d'illustration)

Une cour d'assises (Image d'illustration) - AFP

Vladimer Zedelashvili, 49 ans, avait porté huit coups de couteau à son binôme Koba Papashvili, âgé de 30 ans, en novembre 2017. L'accusé a plaidé la légitime défense tout au long du procès.

Un chauffeur routier géorgien a été condamné ce mercredi à 10 ans d'emprisonnement par la cour d'assises du Pas-de-Calais, pour avoir poignardé à mort en 2017, lors d'une dispute, le compatriote avec qui il travaillait en binôme.

En novembre 2017 sur un parking de Boulogne-sur-Mer, où ils venaient d'acheminer du poisson en provenance d'Oslo, Vladimer Zedelashvili, 49 ans, avait porté huit coups de couteau à Koba Papashvili, qui avait succombé, à l'âge de 30 ans, lors de sa prise en charge par les secours.

Tout au long du procès comme pendant l'instruction, l'accusé, assisté par une interprète, a affirmé avoir agi pour se défendre alors que son collègue, "alcoolisé et violent", l'étranglait. Lors de son interpellation, lui-même présentait un fort taux d'alcoolémie.

16 ans de réclusion requis

Les jurés n'ont pas retenu la légitime défense, mais n'ont suivi qu'en partie l'avocate générale, Hélène Hiriart, qui avait requis dans la matinée 16 ans de réclusion criminelle, jugeant "l'homicide volontaire caractérisé et tous les éléments réunis pour rejeter toute notion de légitime défense".

Les deux avocats parisiens de la défense, Mes Merabi Murgulia et Karim Laouafi avaient pour leur part plaidé la requalification du chef d'accusation de meurtre en "coups et blessures ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner", avançant que la victime était à l'origine de l'altercation.

Les deux hommes faisaient équipe sur les routes européennes depuis un mois, dans un climat de mésentente.

F.R. avec AFP