BFM Grand Littoral

Nord: une femme mise en examen pour "homicide" après la découverte du corps d'un nouveau-né dans un canal

Un brassard de policer (photo d'illustration)

Un brassard de policer (photo d'illustration) - CHRISTOPHE SIMON / AFP

L'autopsie du corps n'a pas permis "d'affirmer que l'enfant était né vivant", rapporte le parquet. Ce dernier va faire appel et précise que "des examens complémentaires vont être diligentés".

Une femme de 37 ans, qui serait la mère du nouveau-né retrouvé lundi dans un sac de sport flottant dans un canal de Grande-Synthe (Nord), a été mise en examen ce jeudi pour "homicide aggravé" et placée sous contrôle judiciaire, a appris l'Agence France-Presse (AFP) auprès du parquet de Dunkerque.

Le parquet, qui avait sollicité la détention provisoire pour cette femme, va faire appel de cette décision.

Le corps découvert par des enfants

L'autopsie du corps n'a pas permis "d'affirmer que l'enfant était né vivant" donc "des examens complémentaires vont être diligentés" et qui devront permettre "de déterminer avec certitude le caractère vivant du nourrisson", a rapporté le parquet à l'AFP.

Selon cette source, cette femme, qui avait été placée en garde à vue mardi matin, a reconnu avoir accouché de ce nourrisson puis avoir mis le corps dans un sac avant de le jeter dans le canal.

Ce sont des enfants qui avaient procédé "au rapatriement du sac sur la berge" alors qu'il "stagnait dans l'eau". A la découverte de son contenu, un enfant a prévenu sa mère qui elle-même "a fait appel aux services de police".

F.B. avec AFP