BFM Grand Littoral

Dunkerque confinée: ce qui est interdit et autorisé ce week-end

Des façades à Dunkerque (Photo d'illustration)

Des façades à Dunkerque (Photo d'illustration) - Flickr - CC Commons - William Helsen

La préfecture du Nord a détaillé les conditions du confinement instauré le week-end dans le Dunkerquois face à l'épidémie de Covid-19. Dès ce vendredi à 18h, de nouvelles mesures entrent en vigueur.

Confrontées à une flambée de l'épidémie de Covid-19, la Communauté urbaine de Dunkerque (CUD) et la Communauté de communes des Hauts-de-Flandres (CCHF) vont se confiner dès ce week-end. Cette mesure exceptionnelle, aussi décidée dans les Alpes-Maritimes, vient compléter un arsenal de mesures détaillé ce vendredi par le préfet du Nord.

· Un confinement dès 18h ce vendredi

Principale mesure annoncée cette semaine par le ministre de la Santé Olivier Véran, les habitants de la CUD et de la CCHF vont devoir à nouveau se confiner, mais uniquement le week-end. Cette restriction s'ajoute au couvre-feu entre 18 et 6 heures.

Ce confinement strict entre en vigueur dès ce vendredi, à 18 heures. Il reste effectif pendant tout ce week-end et celui des 6 et 7 mars prochain.

Pendant ces périodes, tous les commerces sont également fermés, hormis ceux dont l'activité est listée par la préfecture, comme les commerces d'alimentation, les librairies, ou encore les garages auto.

· Des dérogations possibles

Samedi et dimanche, les déplacements hors du domicile sont donc interdits pour les habitants de la CUD et de la CCHF. Des dérogations sont toutefois prévues, comme lors des précédents confinements. Il faudra pour cela se munir d'une attestation dont le modèle figure sur le site de la préfecture.

Pour les habitants de Dunkerque et des Hauts-de-Flandre, il est possible de se déplacer pour une activité professionnelle, faire des achats de première nécessité, pour un motif médical ou un motif familial impérieux, le retrait de commandes, un déménagement ou encore pour se rendre dans une garde ou un aéroport.

Il est également autorisé de sortir pour pratiquer une activité physique individuelle ou sortir son animal de compagnie, pour une durée maximale d'une heure et dans un rayon de 5 km.

"À noter qu’un départ en vacances n’est pas considéré comme un motif valable de déplacement dérogatoire", rappelle la préfecture. La liste complète des dérogations est consultable en cliquant sur ce lien.

· Le port du masque obligatoire

Déjà renforcée dans le Nord et le Pas-de-Calais, l'obligation du port du masque est généralisée dans l'ensemble des agglomérations de la Communauté urbaine de Dunkerque et la Communauté de communes des Hauts-de-Flandre. Cette mesure concerne "toutes les zones urbanisées de ces territoires", précise la préfecture, mais aussi aux plages.

· Les magasins de plus de 5000 m² fermés

Dès lundi, l'ensemble des commerces ou centres commerciaux de plus de 5000m² vont être fermés. Seuls les commerces alimentaires et les pharmacies sont exemptés de cette mesure.

L'ensemble des magasins fermés pourront toutefois continuer à proposer des retraits de commande en extérieur ou assurer des livraisons.

Des nouvelles jauges vont aussi entrer en vigueur dès lundi dans les autres commerces. Elle sera de 15m² par clients dans les magasins de plus de 400m², et 10m² par clients dans les commerces d'une taille inférieure.

· La consommation d'alcool interdite

À l'image de mesures plus restrictives déjà prises dans d'autres villes, comme à Paris ou Lyon, la consommation d'alcool est cette fois-ci interdite sur la voie publique dans l'ensemble du département du Nord. La diffusion de musique amplifiée est également interdite.

Pour la préfecture, cette interdiction vise à éviter les rassemblements, plus souvent observés avec le beau temps et "propices à la propagation du virus".

Pour s'assurer du respect de l'ensemble de ces nouvelles mesures, la préfecture du Nord insiste sur la mobilisation des forces de l'ordre, "tout comme les services de l’État en charge du contrôle des commerces". En cas de non-respect du confinement, les personnes en infraction s'exposent à une amende 135 euros.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions