BFM Grand Littoral

Coronavirus: de nouvelles restrictions dans le Pas-de-Calais

La ville d'Arras (Photo d'illustration)

La ville d'Arras (Photo d'illustration) - DENIS CHARLET

Un arrêté préfectoral vient de renforcer les mesures prises dans le département du Pas-de-Calais où les dernières données épidémiologiques inquiètent les autorités sanitaires.

Une situation épidémique qui "continue de se détériorer". Le préfet du Pas-de-Calais Louis Le Franc a pris un arrêté publié ce samedi qui détaille les nouvelles mesures prises afin de ralentir la propagation du coronavirus dans le département. $

Si la situation sanitaire n'est pas la même que celle constatée dans la métropole lilloise, le taux d'incidence départemental s'élève au 15 octobre dernier à 191,2 pour 100.000 habitants et notamment à 175 chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Le taux de positivité des tests s'établit quant à lui à 11,8%.

Les bars fermés à partir de 22h dans le département

Pour freiner l'épidémie, la préfecture du Pas-de-Calais a donc pris les mesures suivantes:

  • Les rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public sont désormais interdits.
  • Les événements de plus de 1000 personnes sont également interdits
  • Les réunions et les rassemblements festifs ou familiaux dans les établissements recevant du public entrent seront interdits à compter du lundi 19 octobre.
  • Les bars doivent désormais fermer à 22 heures et ce, dès ce soir

Les salles de sport et les piscines toujours ouvertes

S'agissant des établissements de restauration, ils devront rester fermés de 00h30 à 6 heures du matin et mettre en place un registre où y inscrire les contacts des clients afin de pouvoir les joindre si un cas de Covid était détecté parmi ces derniers.

À noter que les précédentes mesures prises comme le port obligatoire du masque dès 11 ans ou l'interdiction de la consommation d'alcool de 17 à 8 heures.

Enfin les salles de sport mais aussi les piscines restent ouvertes dans le département.

La préfecture ajoute que l'ensemble de ces mesures sanitaires sont applicables jusqu'au 14 novembre 2020, sous réservé d'un éventuel prolongement de celles-ci en cas d'aggravation de la situation sanitaire.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV