BFM Lille
Grand Lille

Roubaix: le maire se retire du groupe de Xavier Bertrand, à quelques jours d'un nouveau procès

Le maire de Roubaix, Guillaume Delbar.

Le maire de Roubaix, Guillaume Delbar. - BFM Grand Lille

Guillaume Delbar, maire de Roubaix ne siégera plus au conseil régional des Hauts-de-France sous la bannière du groupe Majorité régionale Républicains et indépendants, sous l’égide de Xavier Bertrand.

Le maire de Roubaix se met en retrait. Selon une information publiée par La Voix du Nord, Guillaume Delbar quitte le groupe du président de région Xavier Bertrand. Il siégera désormais en tant que “non-inscrit” sur les bancs du conseil régional des Hauts-de-France.

Une information confirmée par le président du groupe Majorité régionale Républicains et indépendants, Christophe Coulon, qui affirme que son collègue “a pris cette initiative pour couper court à toute tentative d’amalgame entre ce qui le concerne en sa qualité de maire et le groupe d’élus régionaux au sein duquel il siège”. Selon Christophe Coulon, la décision du maire a été actée ce mercredi.

Guillaume Delbar se retire alors qu'un procès va s’ouvrir dans quelques jours, le 1er février. Le maire de Roubaix devra répondre d’accusation de “détournement de fonds par négligence”. Il lui est reproché d’avoir tardé à agir dans l’affaire de l’association AIIR, qui avait reçu 80.000 euros d'aides publiques essentiellement de la ville de Roubaix.

Condamné en décembre

Le journal La Voix du Nord avait dévoilé les activités prosélytes de l’association, qui assurait des cours d’arabe et de soutien scolaire à Roubaix.

Après une condamnation en décembre dernier pour fraude fiscale -pour laquelle il a fait appel- Guillaume Delbar sera donc jugé à nouveau, à l’occasion du procès de l’association AIIR, à partir du 1er février. Une échéance de plus qui pourrait bien avoir contraint le maire de Roubaix à se retirer du groupe de la majorité au conseil régional.

Sofiane Aklouf